Les allures

Pour se déplacer, le cheval utilise des allures. Il existe 3 types d'allures : 

* les allures naturelles (pas, trot, galop...)
* les allures défectueuses (l'amble, le traquenard...)
* les allures artificielles (passage...)
Pour décrire une allure, on décrit le mouvement des bipèdes. Un bipède est l'association des membres par paires :

* Bipède Antérieur : Antérieur Droit et Antérieur Gauche

* Bipède Postérieur : Postérieur Droit et Postérieur Gauche

* Bipède Latéral Droit : Antérieur Droit et Postérieur Droit

* Bipède Latéral Gauche : Antérieur Gauche et Postérieur Gauche

* Bipède Diagonal Droit : Antérieur Droit et Postérieur Gauche

* Bipède Diagonal Gauche : Antérieur Gauche et Postérieur Droit

Les allures naturelles

Les chevaux sont capables d'adopter un grand nombre d'allures et quelques-unes ont été développées artificiellement par des entraîneurs. Par commodité, on peut les diviser en allures symétriques, pour lesquelles des intervalles de temps égaux séparent le toucher du sol par les membres antérieurs gauche et droit (ainsi que par les membres postérieurs gauche et droit) et les allures asymétriques, pour lesquelles les intervalles sont inégaux. Les allures symétriques familières, par ordre de vitesse croissante, comprennent la marche, le pas et le trot. Le cheval marche en avançant ses jambes dans l'ordre suivant : avant gauche, arrière droite, avant droite et arrière gauche. Il va au pas en balançant les jambes gauches puis droites pratiquement à l'unisson et trotte en balançant les jambes opposées en diagonale pratiquement à l'unisson. Les allures symétriques artificielles comprennent le piaffé (sur place) et le passage (en avançant). Elles sont réalisées avec les membres levés haut, pas plus de deux membres touchant terre au même moment. Les allures asymétriques comprennent le petit galop et le grand galop, pour lesquels les membres arrière gauche puis droit touchent le sol, suivis par les membres avant gauche puis droit; la séquence peut être inversée dans l'ordre droite-gauche.

Trot

Allure naturelle sautée à deux temps égaux, entre le pas et le galop : les deux paires de pattes diagonales se posent alternativement, avec un temps de suspension.

Pas

Allure naturelle marchée à quatre temps égaux : chaque patte se lève et se pose successivement en diagonale. Il s'agit de l'allure la plus lente du cheval.

Galop

Allure naturelle la plus rapide, sautée à trois temps inégaux : deux pattes diagonales opèrent ensemble et les deux autres isolément, avec un temps de suspension.

 

Le Reculer : c'est une allure marchée, rétrograde, dans laquelle les membres se lèvent et se posent par bipèdes diagonaux.



Le Saut : il comprend plusieurs phases.

Les Allures Défectueuses :

Elles sont dues à une souffrance ou à une mauvaise utilisation du cheval.

L'amble : Avancée du bipède latéral droit, appui du bipède latéral gauche. Allure acquise sautée à deux temps, plus rapide que le trot et très confortable : les deux paires de pattes latérales se lèvent alternativement.

Le Traquenard : Dissociation des bipèdes diagonaux, anticipation du postérieur gauche lors du poser du bipède diagonal droit, dissociation du bipède diagonal droit.

L'aubin : Aubin du devant, trot des postérieurs, galop des antérieurs.
              Aubin du derrière, galop des postérieurs, trot des antérieurs.


Le Galop à 4 temps : Dissociation du bipède diagonal (2ème temps dédoublé), anticipation d'un postérieur ou d'un antérieur lors du poser du bipède diagonal.

Le Galop Désuni : Poser d'un bipède latéral au 2ème temps, au lieu d'un bipède diagonal. Galop à droite (gauche) des postérieurs, galop à gauche (droite) des antérieurs, poser du bipède latéral gauche (droit).

.


Les allures Artificielles et Mouvements sur place :

Elles sont acquises par le dressage et les mouvements sur place naturels sont le cabrer et la ruade et celles acquises par le dressage sont le piaffer, la courbette et la croupade.

.

Le piaffer (le cheval trotte sur place en rythme).

Le pas espagnol : au pas, le cheval tend ses antérieurs avant de les poser. C'est une allure apprise qui est utilisée pour la haute école. Elle est très prisée dans les écoles de dressage ibériques (lusitaniens et pure race espagnol), d'où son nom.

Le passage : le cheval trotte presque sur place en levant bien haut les antérieurs. C'est une allure de haute école très impressionnante.

animation de Waugsberg (2006)

Croupade

Courbette

La révérence
Pesade
Ballotade
Levade



 Il y a aussi différents types de pas, de trot et de galop:


Le Pas Libre : Le pas de repos pendant lequel le cheval a la liberté d'abaisser sa tête et d'étendre son encolure.

Le Pas de Travail : Pour un cheval non-entraîné ni prêt aux mouvements rassemblés, le mouvement est équilibré, égal et actif au niveau des hanches. Le mouvement doit venir de l'arrière, base de l'impulsion.

Le Pas Moyen : Le mouvement est régulier et aisé, d'extension moyenne. Les sabots des postérieurs (arrière) viennent se déposer en avant des empreintes des sabots avants. Contact léger, constant et moelleux avec la bouche du cheval.

Le Pas Allongé : Le cheval couvre plus de terrain dans le même rythme, bien régulier. Le cheval étend un peu son encolure et avance la tête. Le contact du cavalier doit suivre.

Le Pas Rassemblé : Le cheval, dans la main, a un mouvement bien défini vers l'avant en se soutenant l'encolure qui est arrondie. Chaque foulée est plus petite que celle du pas moyen mais les gestes des membres ont plus d'élévation.


Le Trot de Travail : Intermédiaire entre le trot rassemblé et le trot moyen. Le trot du cheval en entraînement de base, qui a encore à apprendre le rassemblé. Doit être équilibré et vers l'avant, les hanches actives, les foulées égales et élastiques. Les postérieurs se placent exactement dans la trace laissée par les antérieurs.

Le Trot Moyen : Le cheval a un fort mouvement vers l'avant, plus relevé et plus rond que pour le trot allongé. Le placé de tête est plus en avant de la verticale et permet au cheval de descendre un peu la tête et l'encolure. Le mouvement doit apparaître aisé.

Le Trot Allongé : À cette allure, le cheval couvre un maximum de terrain, à la même cadence qu'aux autres trots. L'encolure s'allonge, le cheval restant "dans la main". L'impulsion de l'arrière-main est importante.

Le Trot Rassemblé : L'encolure est relevée et arrondie. Le cheval va toujours vers l'avant mais les jarrets dégagent l'énergie qui permet aux épaules de se mouvoir avec facilité dans toutes les directions. Les foulées sont plus courtes mais le cheval est plus léger et mobile.

Le Galop de Travail : Pour le cheval non-entraîné ni prêt au rassemblé. Les foulées égales, légères et cadencées dans un mouvement avant équilibré, hanches actives.

Le Galop Moyen : Les foulées sont plus allongées, l'impulsion provenant nettement de l'arrière-main. Toujours dans la main, la tête est un peu plus à l'avant que dans les galops de travail et allongés. L'encolure descend un peu. Le mouvement est toujours équilibré et aisé.

Le Galop Allongé : Allonger les foulées sans changer de rythme, sans perdre le calme et la légèreté. Le cheval allonge l'encolure et descend la tête, la main du cavalier accompagnant le cheval.

Le Galop Rassemblé : L'encolure est relevée et arrondie. La légèreté de l'avant-main est permise par l'engagement marqué des postérieurs. Les foulées sont plus courtes et le cheval est très mobile et léger.

 

 

 

Commentaires (1)

1. *** 29/07/2010

cool le site...j'apprenderais sa part coeur un jour...mais je fais sa part étape parcontre !! c'est lon lon lon...
mdr bon ba merci a toi...c'est tres cool

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site