Les problèmes courants

 

La bronchite chronique, l'équivalent de l'asthme humain, est une allergie à la poussière et aux spores des moisissures. Elle se manifeste généralement par une toux. La respiration du cheval est perturbée. Il doit être examiné par un vétérinaire. Les chevaux souffrant de ce problème doivent passer le plus de temps possible à l'extérieur, à respirer de l'air frais. Si ne n'est pas possible, l'écurie doit être propre et dépoussiérée et le foin distribué après avoir trempé, pour diminuer les risques d'inhalation de poussière et de moisissures.


La pourriture de la fourchette est une infection nauséabonde résultant d'un manque d'hygiène, d'une litière sale ou d'une station prolongée dans la boue.

Un abcès du pied peut engendrer une boiterie impressionnante. C'est un problème courant provoqué par un objet, comme un clou, qui a perforé le pied et laissé entrer l'infection. L'abcès doit être drainé par l'application d'un cataplasme.

.

Chez le cheval, de nombreuses raisons peuvent entraîner une boiterie. Pour en déterminer l'origine, le vétérinaire l'examine au trot sur un sol dur. S'il boite d'un antérieur, il relève la tête lorsque le membre douloureux frappe le sol. Une boiterie d'un postérieur est plus difficile à diagnostiquer. Au trot, les hanches ne bougent plus sur le même niveau.

La gale des oreilles, provoquée  par des acariens, cause une iritation. Le cheval secoue la tête et tente de se gratter les oreilles.  Il faut la traiter avec une crème appropriée.

Les plaques blanchâtres dans les oreilles, semblables à des verrues, sont bénignes et ne nécessitent pas de traitement.

Les coliques sont des douleurs abdominales. Le cheval est agité, se roule et tente de se donner des coups de pied dans le ventre. Il peut aussi se couvrir de plaques enflées. Il faut appeler le vétérinaire d'urgence car les coliques sont souvent fatales.

Les chevaux peuvent avoir des poux qui provoquent des démangeaisons. Le cheval se frotte et s'arrache les poils. Les poux peuvent se transmettre par le matériel de pansage. Poudres et shampooings sont utilisés pour traiter ce problème.

La dermatophilose, ou gale de boue, se développe dans l'humidité et la boue. Les bactéries infectent la peau ramollie du bas des membres. Ce problème se traite avec des bains d'antiseptique spécial et des crèmes.

La fourbure est une inflammation très douloureuse du tissu podophylleux du pied. Les poneys qui se gavent d'herbe au printemps en sont souvent atteints. L'animal peut se coucher ou se tenir campé, en reportant son poids sur ses talons pour tenter de soulager la douleur. Les sabots sont chauds. Il faut appeler le vétérianire immédiatement.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site