Le frison

 

Le prince noir des Pays-Bas

 

 

Le frison est un cheval aux allures souples, élégantes, caractérisées par des gestes très relevés et une somptueuse robe noire avec le crin ondulé qui descend parfois jusqu'au sol. Après avoir connu un succès variable selon les époques, il séduit aujourd'hui de plus en plus d'amateurs et se montre aussi efficace sous la selle qu'attelé. Le frison semble tout droit sorti d'un rêve ! Roi du spectacle et de l'attelage, ce brillant trotteur est en train de conquérir le monde...

Le frison a acquis une solide réputation. Bien que la race ait frôlé l'extinction au début du siècle, elle compte désormais plus de 28 000 représentants dans le monde entier. Aujourd'hui comme par le passé, la rareté des croisements est un pilier de l'élevage, et les éleveurs se félicitent que le frison n'ait jamais été croisé avec le pur-sang anglais, trop nerveux à leur goût ! En France, il y a plus de 800 chevaux frisons. L'élevage est géré avec une rigueur absolue, notamment à travers des épreuves de sélection d'une grande sévérité. C'est à cette exigence qu'a pu être préservée la qualité du frison, à l'attelage comme sous la selle. Aujourd'hui, pour répondre à une demande nouvelle, certains éleveurs ont tendance à vouloir alléger le frison. C'est la raison pour laquelle on trouve des chevaux plus grand et plus fins, au modèle plus "sportif" que les frisons d'origine.

Berceau de race

Descendant directement des premiers chevaux d'Europe occidentale, le frison est originaire de la Frise, une province des Pays-Bas. Cette région traditionnellement agricole a traversé les siècles en conservant son identité profonde. Le frison en est le symbole vivant ! Il a longtemps été le cheval familial, utilisé pour le trait léger et les travaux agricoles. Aux XVIe et XVIIe siècles, du sang arabe a été introduit dans la race par le biais des chevaux andalous, donnant au frison son trot gracieux et son port d'encolure altier. Renommé pour ses aptitudes naturelles au dressage, le frison était protègé par décrets des rois de France au XVIIIe siècle, pendant l'occupation de la Hollande par la France. En effet, il était très prisé par les officiers supérieurs de l'armée française...

Spécificités de la race

Le frison se caractérise par une grande plyvalence. Certes, l'attelage reste sa discipline de prédilection (n'oublions pas qu'à l'origine, c'est un trotteur), mais il possède également un gros potentiel sous la selle. Grâce à ses allures souples et relevées, il excelle en dressage. C'est aussi un merveilleux cheval de spectacle, aui a beaucoup de succès au cirque ou lors des qalas équestres ! Pour en citer quelques-uns, le cirque KNIE en Suisse, les Grüss ou encore Bartabas, qui a donné son théâtre équestre le nom de son cheval Zingaro, ont merveilleusement exploité la distinction inégalée du frison. Ces dernières années, il est également très présent dans les grosses productions de cinéma ou de télévision. Enfin, le frison est également de plus en plus apprécié comme cheval de loisir, son mentale confiant et son bon caractère le rendant très agréable en extérieur.

Caractère et conformation

Le frison est un cheval vif, loyal et sensible. Malgré sa stature importante, il est extrêmement gentil, docile et " bien dans sa tête". Ce mental très stable explique pourquoi la plupart des propriétaires ne font pas castrer leurs chevaux, les entiers ne posant aucun problème de comportement.

Sa tête, plutôt longue et fine, a des naseaux évasés. Il a de petites oreilles mobiles dont les pointes se rapprochent. Son encolure est forte et portée très haut, avec un dos court et fort. Il possède une croupe légèrement oblique. Ses membres sont secs, ses sabots durs, et ses pâturons couverts de poils plus longs.

Petit plus

Sa crinière et sa queue sont abondantes, avec des crins très longs, légérement ondulés et la tradition veut qu'il les porte naturellement.

Taille : environ 1,52 m au garrot.

Robe : Seul la robe noire est autorisée. Une petite étoile blanche sur le front est la seule marque tolérée, sauf pour les étalons reproducteurs où aucune marque n'est admise.

Prix : il ne faut guère espérer acquérir un frison de qualité à moins de 6 000€. Au sevrage, un poulain vaut déjà 3 000 € et un entier Veulenboek se négocie fréquemment dans une fourchette comprise entre 9 000 € à 23 000 €.

 

Commentaires (9)

1. Sev 16/12/2008

Trop magnifique ce cheval
Il a tout d'un prince !
Dis Céline tu m'en achète un pour noel ??
J'peux toujours piquer le garage de ma voisine comme box et ya une belle p'tite pelouse derrière, il serait pas malheureux non ??
Loool

2. Frison (site web) 13/01/2010

JEE KIFF AA MORT LEES FRISON MAA RACE PREFERER MAGNIFIK,ELEGANT,BEAU,COURAGEAUX ET TELLEMENT DE CALITER!!!

3. cheval 28/02/2010

moi j'adore les frison c'est ma race préféré enpluse ils sont bon a tout et sa robe elle est tellement manifique [im][/img]:

4. josopho 04/06/2010

moi j'ai un frison (poulain)blog :www.joslougus.skyrock.com

5. melanie 06/10/2010

le frison c ma race prefere et je l adore j aimerai en monter un et si j en vi un je s erait heureuse et je pleurerai bisous je t aime

6. salomé Gallician 20/10/2010

j'adore!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

7. ablay (site web) 29/10/2010

j'adore les chevaux mes les frison sa jan reve :-)

8. FRISON 12/11/2010

Les frisons sont mes chevaux préférés, ils sont beaux et grands

9. AnaisGd (site web) 08/03/2011

J'adore les frisons c'est trop beau.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×